100% essentiel (partie 2)

100% essentiel (partie 2)

1438
4
PARTAGER

Pour la seconde partie de notre chronique sur les conseils et points de vue de nos très chers citadins, quelques membres de l’assemblée générale ont eux aussi répondu présent à notre interview…

Nous avons en effet demandais à plusieurs de nos modérateurs, quelles seraient leurs conseils à suivre après ces trois premières étapes.
Ceux et celles, qui ne seront bien sur pas interrogées, peuvent et nous en serions flattée, donner eux aussi leur opinion et recommandations en commentaires sur le post en question

 

Une fois votre première acquisition d’exploitation faite, ainsi que après avoir fait fructifier votre argent de départ, papichipo, recommande de passer chez Weedintérim, pour y embaucher tous les employés nécessaires pour vendre en public sans trop de soucis.<< Histoire d’être serin lors de mes ventes dans ces lieux, je m’assure toujours de bien avoir avec moi, mon guetteur, qui diminue de 2% mon risque police par heures de ventes >>. Notre ancêtre et chevronné vieillard précise qu’il ne sort non-plu jamais sans ses rabatteurs, qui lui permettent de vendre eux 10% chacun en plus de son matos.
Sachez qu’avec un garde du corps, il n’y a pratiquement plus de risque pour votre vendeur de se faire racketter. Notre ami papichipo, les a équipés lui de cannes cloutées et de déambulateurs à roulettes, il nous assure qu’après ça, plus aucune carotte vous sera faites…

 

Cece59, nous parle lui des moyens de revenus… Effectivement, afin de dissimuler votre activité de trafiquant de drogue, Weedcity vous propose divers couvertures à différents prix. << Pouvoir payer ses impôts le dimanche soir, est l’une des principales préoccupations aux commencements du jeu, pour bien débuter, pensez à prendre donc une couverture, même minime, mais ça sera toujours ça en moins à payer >>. << Plus tard, quant vous aurez la possibilité de pouvoir acheter des actions à la bourse de Paris par exemple, je vous orienterez plus vers ces trois entreprises que sont: A NOVO; FAURECIA et AREVA >>. << De bons dividendes perçus le vendredi soir, est un bon moyen d’évoluer considérablement dans la ville >>. Nous vous rappelons nous, que l’obtention du compte trader pour avoir accès à la bourse de Weedcity, mais celles aussi de Paris et New-York, se fait grâce à 2 codes…

 

Pour finir, une fois que vous aurez quelques millions en poche, vous pourrez enfin envisager de faire partie d’un gang, ou même d’en créer un digne de votre nom nous explique zebu30
<< Beaucoup trop de jeune joueurs veulent eux aussi s’insérer dans l’aventure, je conseil à tous les nouveaux arrivants dans la métropole de Weedcity, de bien prendre le temps avant d’allé dans un groupe >>. << Une sale réputation selon le gang choisi peut vite vous accrocher au dos, c’est donc pour cette raison qu’il faut bien connaitre chaque membres et chaque gang créer dans la ville afin de ne s’y faire aucun ennemi >>.
Par ailleurs celui-ci précise que << pas mal de gang contrairement au tout début, offre désormais des salaires à ses jeunes recrues afin de les aider à évoluer plus rapidement, en leurs proposant de leurs vendre du matos à bon prix chaque jour ou chaque semaine selon leurs organisations, donc là encore, il est bon de savoir si la parole du boss en vaut la peine ou non >>. Il nous confit que créer ou rentrer dans un gang alors que nous n’en n’avons pas encore les moyens ni la notoriété, n’est pas impératif, mieux vaut prendre le temps de bien s’enrichir avant tout…

Prendre son mal en patience à Weedcity, est une vertu, je retiendrais dans tout ceci qu’il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre, et ne surtout pas mettre la charrue avant les boeufs

BONNE CULTURE A TOUS

4 commentaires

  1. Merci pour ces petits témoignages, j’aurai aimé en avoir à mon début mais j’ai commencé au commencement du jeu lol. Papichipo a oublié de dire qu’il baissé le froc de nos voleurs pour abuser d’eux (je sors)