Entre la droite et la gauche

Entre la droite et la gauche

2055
5
PARTAGER

Si vous avez pour habitude de consulter les informations ou de suivre les actualités, on peut largement constater que depuis quelques temps, la question de savoir quoi faire du cannabis, (dépénaliser; légaliser, etc…) devient le grand sujet et le problème à résoudre aussi bien pour le parti gauche que celui de droite, voyons tout ceci de plus prés

En France, 65 000 personnes meurent du fait du tabac, 45 000 à cause de l’alcool et moins de 1 000 à cause de cannabis. Notre pays comptait 1,2 million de fumeurs réguliers (plus de dix fois par mois) en 2010, selon l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Le cannabis en France est prohibé depuis 1970. L’usage de stupéfiants est interdit par le code de santé publique, avec au maximum un an de prison et 3.750 euros d’amende. Dans la pratique, l’emprisonnement pour usage est exceptionnel.

Mais, combien rapporte le trafic en France?
D’après l’économiste Pierre Kopp, la légalisation rapporterait un milliard d’euros de taxes par an. Le chiffre d’affaires annuel quant à lui est estimé entre 700 millions et un milliard d’euros

Quels sont les résultats des pays ayant dépénalisé le cannabis?
Depuis que Pays-Bas, Espagne, Italie, Portugal ont dépénalisé, la consommation y est aujourd’hui inférieure à celle de la France, mais aucun, n’a légalisé

Mais qu’en pensent nos dirigeants?
Il y a quelques jours sur TF1, Cécile Duflot se disait favorables à la dépénalisation du cannabis. Des propos vite contrés par Henri Guaino, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, qui a parlé même de « désastre moral ». »Comment va-t-on élever nos enfants, si on continue de cette façon »?
M. Bertrand affirme lui: « Si la gauche l’emporte aux législatives, il y aura légalisation du cannabis. J’en suis persuadé ».
Mais le gouvernement a cherché à apaiser la polémique, sa porte-parole, Najat Vallaud-Belkacem, rappelant que François Hollande était opposé à une dépénalisation du cannabis

Mais vous, qu’en pensez-vous?

5 commentaires

  1. (”Comment va-t-on élever nos enfants, si on continue de cette façon”?)

    Et eux quand il boive leur verre de vin à table ou d’alcool tout les jours devant leur enfant il ce croie mieux que les fumeurs qui eux ne fume pas forcement devant leur enfant et encore moins à table avec eux ???

  2. Il faudrait simplement le dépénaliser pour que la consommation et le nombre d’interpellation diminue c’est aussi simple que ça. Comme l’article le dit l’alcool tue beaucoup + que le cannabis et on va pas pour autant le pénaliser. Faudrait enfin que des politiciens y réfléchisse longuement au lieu de nous emmerd** avec la morale excuse totalement débile !