Le dictionnaire du poker

Le dictionnaire du poker

1069
0
PARTAGER

Au fil du temps le jargon du poker s’est développé et parfois, le langage poker peut paraître pour les non-initiés compliqué voir incompréhensible, vous ne comprenez pas un terme ou une expression rencontrés au gré de vos parties en live ou online ? Weedamax Poker vous propose un glossaire poker vous expliquant toutes les expressions que vous entendrez lors de parties entre amis, au casino, à la tv, ou encore retrouverez sur internet.
Avec le glossaire du Texas Hold’Em, la variante du poker la plus jouée  au monde , vous allez pouvoir communiquer avec vos adversaires sur le net. Quelques termes en anglais sont indispensables à connaître afin de pouvoir suivre le déroulement d’une partie sans souci de compréhension.

A

Abattage : L’action de montrer ses cartes. A la fin d’un coup, le dernier Relanceur abat ses cartes, si son adversaire peut battre cette combinaison il montre également ses cartes, c’est l’Abattage.

ace-high : se dit d’une main sans combinaison, dont la carte la plus haute est l’As.

addons : Rachat en tournoi, après un temps prédéfini, d’une re-cave.

all-in (ou tapis): mettre tous ses jetons en jeu. Très courant dans les variantes no limit du poker.

american airlines : paire d’As.

ante : somme ajoutée aux blindes, payable par tous les joueurs à chaque main. Elle s’ajoute en cours de tournoi, pour accélérer le jeu et faire monter les mises.

average : moyenne des jetons possédés par les joueurs encore en lice dans un tournoi.

B

bad beat : coup du sort, quand la main qui part favorite à plus de 80 % de chances perd finalement, à cause d’une carte non encore dévoilée.

bankroll : ce qu’un joueur consacre à son activité de poker, son capital.

bet : miser, relancer.

big slick : avoir As-Roi en main.

bllind (ou blinde): mise de départ, payée par les deux joueurs à gauche du bouton (petite blinde, grosse blinde).

Bluffer : Bluffer au Poker est le fait de faire croire aux autres joueurs que l’on possède une meilleure main que ce que l’on a réellement, en enchérissant ou relançant (ou l’inverse) dans le but de faire se coucher les autres joueurs et remporter le pot.

board : au centre de la table, le donneur y dévoile les trois premières cartes du flop, puis la quatrième du turn et la cinquième de la rivière (river).

bottom pair : plus petite paire possible en jeu.

brelan (ou three-of-a-kind): trois cartes de la même valeur.

bullet : paire d’As.

buy-in : prix d’entrée d’un tournoi.

C

call (ou collersuivre): payer la mise équivalant à celle des autres joueurs pour rester en jeu dans la main.

calling station : joueur débutant qui paye tous les coups, même avec de mauvaises cartes, et ne relance jamais – ce qui est à l’opposé des bases du poker.

carré (ou four-of-a-kind): quatre cartes de la même valeur.

cash-game : jeu où les jetons ont une valeur d’argent inscrite sur leurs faces.

cave : Montant minimum pour entrer à une table.

check : quand aucun joueur n’a fait de relance, un joueur peut checker, en se gardant la possibilité de payer la mise d’un joueur situé après lui, pour rester dans le jeu.

check call : Faire parole dans l’intention de suivre une mise éventuelle.

check fold  : Faire parole dans l’intention de se coucher devant une mise éventuelle.

check raise : technique de jeu qui consiste à checker ses mains, pour sur-relancer toute mise a posteriori d’un adversaire.

chipleader : joueur possédant le plus de jetons lors d’un tournoi.

chips : Jetons.

connectors (ou connecteurs): deux cartes consécutives (exemple: Valet-Dix).

continuation bet: après une relance en pré-flop, garder l’initiative en misant après le flop, qu’il ait été favorable ou non.

coin-flip (pile ou face): Un coup à 50/50 environ. Typiquement deux joueurs à tapis preflop, l’un a AK l’autre QQ.

cowboy : paire de Roi.

D

deal : distribuer les cartes.

dealer : croupier ou donneur.

deck : jeu de 52 cartes. Elles doivent être neuves avant chaque gros tournoi.

destacker : Prendre tous les jetons d’un adversaire.

donkey : joueur débutant qui croit bien jouer.

donk-bet : Mise effectuée devant le relanceur préflop ou toute petite mise par rapport à la taille du pot.

draw (tirage): avoir une main qui possède une potentialité de tirage: suite, couleur, full, carré.

drawing-Dead : Quand aucune carte à venir ne peut vous faire gagner, vous êtes en train de drawing dead.

E

edge : avantage que l’on a sur un adversaire particulier que ce soit en terme de niveau de jeu, de tells, de lecture.

être au bouton : dernier joueur à parler, situé à droite du bouton de dealer.

F

family pot : main où plus de cinq joueurs sont encore actifs.

fish : pigeon, mauvais joueur que les autres sharks (requins) plument.

flop : trois premières cartes communes du board.

flush : cinq cartes de la même couleur.

flush draw : tirage couleur.

fold : rendre ses cartes.

free card : quand tout le monde checke lors d’un tour de mise, la carte qui est dévoilée par la suite est dite gratuite.

freeroll : tournois gratuits dotés d’un petit gain pour les gagnants.

freeze out : tournoi sans possibilité de rachat de jetons (opposé: re-buy).

full house (ou full) : assortiment d’un brelan et d’une paire.

G

gambler : joueur invétéré, accro à tous les types de jeu de casino. Joue sans grande stratégie.

go all-in : faire tapis.

gutshot : Tirage de quinte ventrale

H

hand (ou main): ensemble de cinq cartes.

heads up : face-à-face entre deux joueurs.

I

in the dark : jouer à l’aveugle, en misant sans connaître l’attitude de ses adversaires, quand on possède une mauvaise position de jeu (typiquement, très proche de la gauche de la grosse blinde).

instant re-raise : faire une relance immédiate.

K

kicker : plus haute carte isolée (sans paire) d’une main. Permet de gagner des pots contre des kickers plus faibles.

L

level : niveau des blindes.

limit : partie où la relance maximale est fixée avant le début du jeu.

limper : Suivre le Big Blind.

loose : joueur large qui entre dans beaucoup de mains.

M

main pot : pot qui centralise les mises. Quand plusieurs joueurs sont à tapis, avec des mises différentes, un side pot est créé, constitué des mises des relances ultérieures.

max : posséder la plus haute main possible.

move-in : faire tapis.

muck : rendre ses cartes, sans les dévoiler, ce qui est possible après avoir gagné ou perdu une main.

NH (ou nice hand): acronyme utilisé sur Internet pour féliciter un joueur d’une belle main.

no limit: partie où les relances n’ont pas de limites.

nut flush : couleur la plus haute possible.

nuts : meilleure main possible.

O

offsuit : deux cartes de couleur différente. Attention: carreau et cœur sont deux couleurs différentes. Idem pour pique et trèfle.

on tilt (être en tilt): quand un joueur perd et s’énerve, il peut tilter, c’est-à-dire jouer sans se raisonner et ainsi perdre énormément de jetons, jusqu’à l’élimination.

P

Play back : Reprendre l’initiative du coup en relançant ou sur-relançant le premier agresseur.

Pot-control : Move effectué dans l’intention de conserver le pot petit.

Prize-pool : L’argent distribué lors d’un tournoi.

R

rainbow (arc-en-ciel) :  Flop de toutes les couleurs, ainsi aucun joueur ne peut faire une couleur au turn.

raise : relancer.

rake : partie du pot prélever par le site ou le casino.

Rebuys : Le rebuy signifie que vous avez la possibilité de racheter des jetons lors d’un tournoi , alors que l’on vient de perdre son tapis.

re-raise : sur-relancer.

river (ou rivière): cinquième carte commune du board.

royal straight flush : plus forte main au Texas Hold’Em, une suite couleur à hauteur d’As.

runner-runner : parier sur un tirage éventuel qui nécessite deux cartes sur le board, non encore visibles.

rush (être en): se situer dans un cycle de chance où tout vous sourit.

S

satellite : tournoi de qualification pour entrer dans une compétition principale. Exemple: le gagnant d’une table Satellite à dix joueurs, prix d’entrée 1 code, gagne le ticket d’entrée d’un tournoi de 10 codes.

semi-bluff : coup technique consistant à miser ou a relancer ses tirages.

serrure (être une): Joueur très conservateur qui joue peu de mains, et ne s’aventure dans le jeu qu’avec des cartes très hautes.

shark (requin) : joueur expérimenté qui écume les tables pour plumer les pigeons.

short-handed : table de poker où seuls cinq ou six joueurs s’affrontent. Contraire de Full Table (neuf ou dix joueurs).

short-stack : avoir un petit tapis.

shuffle up’n deal : cri lancé en début de chaque tournoi, indiquant que les croupiers peuvent battre les cartes et les distribuer.

sit n’ go : mini-tournoi autour de une table de trois à dix joueurs.

spilt-pot : partager le pot en cas d’égalité.

Squeeze : le squeeze est une sur-relance qui s’effectue pré-flop, généralement depuis les blindes l’objectif est de contrer l’agressivité de vos adversaires en les sur-relançant, sans pour autant avoir une main de premier choix.

steal (ou voler): ramasser le pot avec une main faible, grâce à une forte relance, au bluff.

stone-cold bluff : miser ou relancer avec une toute petite main en espérant que les autres joueurs jettent leurs cartes.

straight : suite de cinq cartes connectées.

straight flush : suite couleur.

structure d’une partie : évolution des blindes et des ante dans un tournoi. Selon la structure, un tournoi pourra durer très longtemps ou s’accélérer progressivement.

suited : deux cartes de la même couleur.

T

tell : comportement d’un joueur, non verbal, qui dévoile la qualité de ses cartes en main.

three-of-a-kind : brelan.

tight (jouer): jouer très serré, ne suivre que quand on possède de très grosses mains.

top pair : paire la plus haute possible du board.

turn : quatrième carte commune du board.

TY (ou Thank You): acronyme Internet pour remercier des commentaires élogieux d’un adversaire.

U

underdog : main qui part perdante de façon statistique. Exemple: paire de 2 contre paire de Dames.

under the gun (UTG): premier à parler, à gauche de la grosse blinde. Littéralement «être sous le feu », c’est-àdire être à la moins bonne position avant le flop.

V

value bet : effectuer une mise assez faible pour que les joueurs possédant une main plus faible que vous payent et restent en jeu.

vegas : autre nom du Texas Hold’Em.

ventrale : main qui peut s’améliorer en tirage parles deux bouts. Exemple Valet-Dix, avec 8 et 9 sur le board: un 7 ou une Dame permettent la suite.

Autres

3-bet : Une mise, une relance puis une sur-relance. La dernière action est le third bet. Peut se conjuguer.

4-bet : Une mise, une relance, une sur-relance et une sur sur-relance. La dernière action est le fourth bet. Preflop, un 4-bet signifie dans 99% des cas une paire d’As.

aucun commentaire