Les Uruguayens pourront acheter 10 grammes de cannabis chaque semaine

Les Uruguayens pourront acheter 10 grammes de cannabis chaque semaine

618
0
PARTAGER

Depuis le vote en décembre d’une loi unique au monde, encadrant non seulement la consommation, mais surtout, la production et la vente de cannabis, Uruguayens et observateurs étrangers se demandaient comment celle-ci s’appliquerait. Les décrets détaillant la mise en œuvre en Uruguay de cette loi ont été dévoilés, vendredi 2 mai, lors d’une conférence de presse organisée par le Bureau national des drogues (JND).
Après inscription sur un registre national, les usagers pourront acquérir « un maximum de 10 grammes par semaine », a ainsi expliqué le président du JND, Diego Canepa. Le gouvernement lancera un appel au privé « dans un délai de moins de deux semaines après l’entrée en vigueur des décrets » pour accorder entre deux et six licences de production. Le cannabis pourra être cultivé par des particuliers résidants en Uruguay pour leur usage personnel et par des clubs de consommateurs ou bien acheté en pharmacie, mais dans ce cas, pas avant décembre, compte tenu du temps nécessaire à sa récolte.

ENREGISTREMENT OBLIGATOIRE

Le prix public sera de 20 à 22 pesos le gramme (environ un dollar). Selon Julio Calzada, secrétaire général du JND, le volume total consommé dans ce pays de 3,3 millions d’habitants « tourne autour de 18 à 22 tonnes » de cannabis par an, en conséquence de quoi « il n’y aurait pas besoin de plus de 10 hectares » de cultures pour satisfaire la demande…

Les principaux points de la loi encadrant la production et la vente de cannabis en Uruguay:

  • La loi distingue l’utilisation de cannabis à des fins thérapeutiques, de recherche scientifique, et la consommation récréative. Pour l’instant, seule l’utilisation récréative de marijuana est réglementée.
  • Après inscription sur un registre national, les consommateurs pourront acheter 10 grammes de marijuana par semaine à moins d’un dollar le gramme. Ils doivent remplir deux conditions pour pouvoir s’enregistrer : avoir plus de 18 ans et être citoyens uruguayens.
  • Un Institut de régulation et contrôle de cannabis (IRCCA), dépendant du ministère de la santé, sera créé en vue de contrôler les plantations, la récolte, l’approvisionnement et la vente de marijuana.
  • Les consommateurs devront choisir entre trois options : cultiver eux-mêmes la marijuana, dans un club ou en acheter en pharmacie.
  • Entre deux et six autorisations seront délivrées à des entreprises chargées de la plantation contrôlée par l’Etat. Si la récolte est plus importante que prévu, l’excédent restera entre les mains de l’Etat.
  • Il est interdit de fumer de la marijuana dans les lieux publics.
  • Toute forme de publicité pour le cannabis est interdite et des campagnes de prévention sur la consommation de drogue sont prévues.

Article complet du Monde.fr

aucun commentaire