Stade Rochelais en Top 14

Stade Rochelais en Top 14

1493
8
PARTAGER

top14

Au terme d’une rencontre exceptionnelle dans le rythme et la qualité de jeu, La Rochelle s’impose devant Lyon (32-26) et accède ainsi au Top 14. Mené de onze points après une demi-heure de jeu, les Maritimes ont fait preuve de ressources énormes pour s’imposer grâce à la botte de Dambielle.
Un match d’anthologie, tout simplement. Sous un soleil de plomb, La Rochelle s’est arrachée pour prendre l’ascenseur pour le Top 14. Et Lyon, déjà battu en 2005 par Aurillac, pourra nourrir de très gros regrets. Car après 25 minutes de jeu, on pensait qu’il n’y aurait plus de finale tant le Lou montrait des crocs acérés. Inspiré offensivement, Lyon inscrivit trois essais sur autant de lancements de jeu dont deux conclus par l’ailier James Bailey (3e et 24e). Le centre Cédric Leite marquant le sien après une belle performance de Wakanivuga (18e). Bref, peu de monde voyait La Rochelle revenir dans cette rencontre. Et pourtant…
Si les Maritimes étaient à la peine derrière, ils mirent au supplice le pack rhodanien. Marquant ainsi au fer rouge leur homologue du jour qui ne s’attendait nullement à subir autant dans ce secteur. Animé d’une énorme révolte, La Rochelle revint petit à petit au score grâce à l’arrière Benjamin Dambielle, en état de grâce dans ses tentatives de but. Même si Lyon restait dangereux, La Rochelle pouvait se satisfaire d’entamer le deuxième acte avec aussi peu de retard..
Peu après l’heure de jeu, Lyon fut contraint d’évoluer en infériorité numérique. Le juge de touche, M.Rosich, signala une faute du flanker N’ZI, ce qui lui valut un carton jaune quelque peu sévère (62e). Cela n’empêcha pas le moindre du monde les Rhodaniens de mettre un grain de folie supplémentaire dans la rencontre, malgré la menace incessante des contres charentais. Montagnat donna l’avantage aux siens sur pénalité (64e). Avant l’action du match…
Ferrou, intenable et omniprésent derrière son pack, s’invita dans une relance énorme, échappant à la défense des Lyonnais sur plus de 40 mètres. Il trouva au soutien son ailier Ninard, qui raffuta Sadourny pour inscrire l’essai du KO (73e). Prenant un sérieux coup derrière la tête, Lyon ne s’en relèvera pas. Et laisse La Rochelle remporter la victoire au terme d’une rencontre de haute qualité (32-26). Rêvant de Top 14 depuis des années, La Rochelle voit enfin son vœu devenir réalité.

PARTAGER
Précédent articleFaille temporelle.
Article suivantLe niveau 4 est arrivé

8 commentaires

  1. enfin on va voir le Stade Rochelais dans le top14 🙂 ca fait grave plaisir esperons qu’il fasse un bon recrutement pour assurer le maintiens dans le fameux top 14 :folle: bravo a cette equipe qui a su ne rien lacher et qui nous a fait plaisir durant cette saison

  2. bouhhh tu aurais du me demander avant ^^ mdrr ils etaient pas favoris mais pour le top 14 il etaient bien op ! ^^ cool pour cette equipe! et petit ps: loool j’espere que le cousin de ma copine va continuer a jouer dans cette equipe et qu’il va vite se remettre de sa blessure 😉 a bientot le stade rochelais !!!! :folle:

  3. SUA SUA SUA SUA SUA!!!!!on parle pas du champion de pro D2??
    allez AGEN qui retrouve le top 14 après 3 ans de purgatoire!!!!on va montrer d’ou viens le bon rugby :)) lol si on se fait pas taper dessus!!!
    agenais agenais agenaiiiiiiiiiis